Association
pour la Défense de l'Environnement
et la Maîtrise de l'Urbanisation
à Brétigny-sur-Orge
L'ADEMUB est membre de France Nature Environnement
Accueil du siteDéveloppement durableRéchauffement climatique

Contre le réchauffement climatique...

Changer nos habitudes alimentaires

Nos habitudes alimentaires contribuent à l’émission de gaz à effet de serre, CO2 , N2O et CH4 principalement.

SAVEZ-VOUS que notre alimentation est à elle seule responsable de 30% de nos émissions de gaz à effet de serre ? Et qu’en modifiant légèrement nos habitudes alimentaires, nous pouvons facilement réduire notre impact sur le climat ?

Emissions de GES par type d’aliments non encore transformés :

  • Céréales, volailles et poissons sont les moins émetteurs (- de 1 kg équivalent carbone par kg de produit brut),
  • Les viandes (bovines et ovines) sont les plus émetteurs (+ de 4 kg équivalent carbone par kg de produit brut).

La raison ? Le bétail exige beaucoup de céréales pour sa croissance et émet du méthane par sa digestion. De surcroit, l’élevage requiert du maïs qui consomme beaucoup d’eau de rivière et des nappes phréatiques. En retour, elles reçoivent la pollution par les engrais, les traitements des sols et des cultures !