Association
pour la Défense de l'Environnement
et la Maîtrise de l'Urbanisation
à Brétigny-sur-Orge
L'ADEMUB est membre de France Nature Environnement
Accueil du siteDéveloppement durableNotre exposition itinérante

4 - Aménager des quartiers durables

Exemples de réalisations européennes

  • Quartiers Vauban à Fribourg (Allemagne)

  • Bedzed à Beddington (Angleterre)
  • Quartier 21 à Dunkerque ou ZAC Seine-Arche à Nanterre (France)

 

 

Qu’est-ce qu’un quartier durable ?

Quartier dont l’aménagement prend en compte, dans sa conception, sa réalisation et son fonctionnement, tous les aspects environnementaux, économiques et sociaux afin d’en réduire l’impact écologique et d’y intégrer la participation et la qualité de vie de ses habitants.

Transports et déplacements

• Réduction de la circulation par l’autopartage, les garages collectifs en périphérie, la priorité aux piétons et cyclistes (axe central en zone 30, l’ensemble des autres voies en aires piétonnes sans places de stationnement, arrêts pour déchargements seuls autorisé, allure réduite au pas).

Maîtrise de l’énergie

• Réduction de la consommation grâce à la conception des bâtiments (orientation et isolation renforcée),

• Adoption du concept de la « maison passive », voire « maison positive » (1) .

• Utilisation des énergies renouvelables : bois (co-génération), solaire (thermique et photovoltaïque), géothermie...

Traitement des eaux de pluie

• Traitement à la parcelle : récupération des eaux des toitures pour l’arrosage. Toitures plates végétalisées. Fossés, rigoles, le long des chaussées pour recueillir les eaux de pluie,

Déchets et assainissement

• Réduction des déchets : privilégier réutilisation, réparation (via entreprises insérées dans le quartier) et recyclage.

• Recherche d’un mode local d’épuration des eaux,

Matériaux de construction

• Utilisation de matériaux naturels locaux : pierres, briques terre cuite, bois non traités, isolants végétaux (plaques de bois, laine de chanvre...),

Espaces verts et continuité biologique

• Quartier quadrillé d’espaces verts à usage collectif ou privatif (allées, jardins, aires de jeux, parcs...) afin d’assurer qualité de vie, continuité biologique et limiter l’imperméabilisation des sols.

Services sociaux et culturels, commerces

• Ecoles, garderies, médiathèque en nombre suffisant, commerces de proximité privilégiant une offre écologique (producteurs locaux) et équitable,

• Enseignement d’une culture écologique dans une maison de l’environnement,

Mixité et convivialité

Mixité des emplois, habitations et couches sociales, variété architecturale, hauteur limitée, espaces publics, limitation des clôtures donnant une impression d’espace ouvert, aménagement respectueux des personnes handicapées