Association
pour la Défense de l'Environnement
et la Maîtrise de l'Urbanisation
à Brétigny-sur-Orge
L'ADEMUB est membre de France Nature Environnement
Accueil du siteDéveloppement durableAgenda 21

Mise en place d’un Plan Climat au travers des 3 premiers objectifs

Télécharger notre proposition d’Agenda 21 (fichier pdf - 296 Ko)

Objectif 1 - Améliorer la qualité de l’air et lutter contre le réchauffement climatique par une réduction drastique des émissions de gaz à effet de serre et autres polluants atmosphériques

Action 1 - Réaliser, dès l’année 2008, et mettre en œuvre un bilan carbone de la Ville incluant également un bilan énergétique (émissions directes et indirectes de gaz carbonique et autres gaz à effet de serre en provenance des bâtiments, bureaux, ateliers, salles, logements municipaux, ainsi que des déplacements et des diverses activités communales) et travailler à la publication régulière des résultats de ce bilan carbone au fur et à mesure de la mise en place des actions visant à réduire les pollutions.

Action 2 - Sur la base des données fournies par le bilan carbone, mettre en place, dès les premiers mois de la nouvelle mandature, un Plan Climat visant à réduire les émissions de gaz carbonique (principal gaz à effet de serre) de la Ville de 50% en 5 ans avec un objectif précis pour chaque année.

Objectif 2 - Améliorer l’efficacité énergétique et assurer le développement des énergies renouvelables

Action 1 - Créer, au sein de la future Maison de l’environnement, des énergies et du développement durable (M2E2D) à créer, un Espace info énergie, doté de moyens importants, pour promouvoir, en partenariat avec les acteurs locaux, professionnels, institutionnels et associatifs, une politique visant l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables, au moyen notamment d’expositions, de soirées-débats, de journées portes ouvertes et d’opérations de démonstration.

Action 2 - Appliquer systématiquement, pour toute construction publique nouvelle, les normes HQE (Haute Qualité Environnementale) et HPE (Haute Performance Energétique) ou THPE (Très Haute Performance Energétique), notamment en matière de chauffage (bannir le chauffage électrique), d’isolation, de régulation et de maîtrise énergétique en général, et prévoir la substitution progressive des énergies renouvelables aux énergies fossiles.

Action 3 - Veiller, dans tous les locaux publics de la ville à économiser l’énergie par tous les moyens et dans tous les domaines. Faire un usage modéré des appareils, engins et autres véhicules.

Action 4 - En prévision de la législation prévue pour 2010, remplacer systématiquement, dans tous les locaux et bâtiments de la ville les lampes à incandescence par des lampes fluo-compactes à longue durée de vie et à faible consommation.

Action 5 - Pour économiser l’énergie et lutter contre la pollution lumineuse, demander aux services de l’Agglo du Val d’Orge de faire un gros effort d’optimisation des éclairages publics en privilégiant systématiquement les lampes de style LED (diodes électro-luminescentes), très résistantes et de très faible consommation.

Action 6 - Sensibiliser les bailleurs sociaux et privés, ainsi que la population à la lutte contre les gaspillages d’éclairage, notamment contre le maintien abusif d’éclairage obsolètes, mal programmés et trop souvent allumés aux heures diurnes.

Action 7 - Expérimenter, dès 2008-2009, dans le cadre de l’opération Clause/ Bois-Badeau, le principe de l’habitat passif ((très faible consommation énergétique) , voire de l’habitat positif ( bilan énergétique positif) grâce à la conception bio-climatique des bâtiments lié à l’usage intensif des énergies renouvelables (bois, géothermie, solaire thermique et photovoltaïque...)

Action 8 - Mettre en place une chaudière à bois, en utilisant les ressources de la filière bois régionale, pour le chauffage de l’habitat collectif dans le cadre de l’opération Clause/ Bois Badeau.

Action 9 - Aider, par des moyens concrets (subventions, réductions d’impôts...) les propriétaires privés à développer, dans leur habitat l’efficacité énergétique (isolation, régulation...) et l’usage des énergies renouvelables (bois, solaire thermique et photovoltaïque, géothermie ou aérothermie...) en substitution aux énergies fossiles (fioul, gaz...)

Action 10 - Accompagner les efforts des gestionnaires de logements sociaux collectifs dans la mise en œuvre de leur action en faveur de l’efficacité énergétique et du développement des énergies renouvelables, en remplacement des chaudières actuelles alimentées en énergies fossiles par des systèmes de chauffage renouvelables ( chaudière bois, géothermie...)

Action 11 - Encourager les acteurs économiques de la ville dans les actions de maîtrise de l’énergie et de promotion des énergies renouvelables.

Action 12 - Sensibiliser fortement les habitants à l’urgence d’investir dans l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables à travers l’action de l’Espace Info Energie et de publications régulières dans le bulletin municipal.

Objectif 3 - Réduire la circulation automobile et développer transports collectifs et déplacements doux

Action 1 - Mettre en œuvre sur le territoire de la commune de Brétigny les objectifs et actions du PLD du Val d’Orge dans le but de réduire la circulation automobile et pour un meilleur partage de la voirie.

Action 2 - Agir, en lien avec l’Agglo du Val d’Orge pour parvenir dès que possible à une meilleure coordination des lignes de bus brétignolaises avec les lignes des autres communes ou du département pour constituer un réseau cohérent et continu, et améliorer dessertes, fréquences, amplitudes horaires et confort.

Action 3 - Assurer la sensibilisation et la formation du personnel communal à l’usage des circulations douces (marche à pied, vélo...) pour les déplacements de courte ou moyenne distance.

Action 4 - Mettre en place, pour et avec le personnel communal, un PDE (plan des déplacements d’entreprise) prévoyant une autre pratique des déplacements : co-voiturage, véhicules moins polluants, transports collectifs, vélo, marche à pied...

Action 5 - Mettre à disposition du personnel communal un parc de vélos (ou vélos électriques) pour les déplacements professionnels de moyenne distance.

Action 6 - Mettre en place sur Brétigny dès que possible un réseau d’itinéraires cyclables en liaison avec les itinéraires communautaires et départementaux.

Action 7 - Mettre en place des points de stationnement et des garages à vélo sécurisés et protégés contre les intempéries.

Action 8 - Veiller à la mise en application des dispositions de la loi du 11 février 2005 relatives à l’accessibilité des personnes handicapées aux transports et à la voirie, et veiller plus particulièrement à l’installation de la commission communale d’accessibilité où doivent siéger les représentants des associations de handicapés et d’usagers.

Action 9 - Afin de réduire la circulation automobile et de pacifier les déplacements dans le centre ville, création de zones 3O dans l’ensemble des rues de centre ville, et extension progressive à toutes les rues de desserte locale et peu fréquentées, avec évolution ultérieure vers des zones d’échange dans certaines rues du centre ville.

Action 10 - Encourager les initiatives en faveur de l’auto-partage dans la commune de Brétigny.

Action 11 - Travailler avec les gestionnaires d’immeubles (bailleurs sociaux ou syndics) à la mise en place de parkings à vélos d’accès facile, pratiques et sécurisés dans les immeubles.

Action 12 - Favoriser l’installation en centre ville ou dans le quartier Clause près de la gare, d’un service de réparation et d’entretien de vélos, susceptible de pratiquer, à moyen terme, la location de vélos.

Action 13 - Fixer, parmi les priorités de la future maison de l’environnement, des énergies et du développement durable (M2E2D) à créer, la sensibilisation et la formation du public, principalement des scolaires, aux avantages individuels et collectifs des modes doux de déplacement.

Action 14 - Sensibiliser par tous les moyens les Brétignolais à la marche à pied ou à l’usage du vélo pour les déplacements en centre ville (achats, courses, rendez-vous...)

Action 15 - Encourager la mise en place, dans tous les établissements scolaires (primaires, secondaires , professionnels, IUT) d’un plan de déplacements des établissement scolaires (PDES) pour favoriser l’utilisation des modes doux alternatifs à la voiture.

Action 17 - Poursuivre et généraliser les opérations pédibus et cyclobus dans les écoles élémentaires comme alternative à l’usage de la voiture.

Action 18 - Travailler particulièrement, par des aménagements appropriés, à la sécurisation des accès des garages à vélos et des cheminements pour piétons dans tous les établissements scolaires de la ville pour promouvoir l’usage des modes doux autant auprès des élèves et des étudiants que des adultes.