Association
pour la Défense de l'Environnement
et la Maîtrise de l'Urbanisation
à Brétigny-sur-Orge
L'ADEMUB est membre de France Nature Environnement
Accueil du siteDéveloppement durable
samedi 2 septembre 2017
Agriculture biologique
Quel avenir pour le pôle agrobiologique à Brétigny ?
La grande nouvelle, ces temps-ci, c’est l’arrivée sur La Base d’Amazon, avec ses 2 200 emplois. Pendant ce temps, le projet de 75 ha de culture biologique piétine. Où en sommes-nous ?
Alors que nous devrions normalement voir pousser les premières plantations, dites "expérimentales", confiées à des porteurs de projets sur les parcelles du futur village agrobiologique de La Base, Cœur d’Essonne Agglomération vient de changer son fusil d’épaules. Avec l’arrivée de la société Fermes d’Avenir et ses (...)
lire la suite de l'article
jeudi 6 juillet 2017
Économie circulaire
Pas de gaspi à la maison
Nous l’avons vu (cf ADEMUB iNFOS 59), la nourriture se gaspille à tous les niveaux, de la production à la consommation. Mais il y a au moins un endroit où nous pouvons faire quelque chose : c’est à la maison. Non seulement nous réduisons le gaspillage, mais nous faisons ainsi des économies. Fiche pratique.
Au moment de faire les courses :
Placer un bloc-notes ou une ardoise sur son frigo pour noter ses besoins au fur et à mesure
Faire une liste de courses (en fonction de ce qu’il y a dans le (...)
lire la suite de l'article
jeudi 6 juillet 2017
Économie circulaire
Pour une action anti-gaspi à l’école
En ce domaine comme en d’autres, tout commence par de la pédagogie. Or, les cantines scolaires ne sont-elles pas le milieu le plus approprié pour apprendre aux futurs citoyens responsables à lutter contre le gaspillage alimentaire ?
Ce, d’autant plus que nous ne sommes pas très avancés en ce domaine dans nos écoles, à Brétigny comme ailleurs en France.
Mais les choses bougent et un certain nombre de collectivités ont pris des initiatives.
Ainsi la ville de Mennecy, au Sud de l’Essonne : Depuis la (...)
lire la suite de l'article
jeudi 6 juillet 2017
Économie circulaire
Bio-déchets : vers une montée en puissance de la collecte séparée
Dans les écoles de notre ville, les déchets alimentaires sont systématiquement jetés à la poubelle. Mais ces déchets ne pourraient-ils pas devenir « matière première » ?
La Loi de Transition énergétique d’août 2015 impose de généraliser le tri à la source des déchets organiques pour tous les producteurs de déchets d’ici 2025. La valorisation des déchets organiques ne doit pas rester le seul fait des gros producteurs : les collectivités, elles aussi, devront disposer de systèmes de collecte et de solutions de (...)
lire la suite de l'article
mardi 14 février 2017
Économie circulaire
Ne gaspillons plus la nourriture !
Le thème de la campagne d’information et d’action que nous avons démarrée en 2016 porte sur l’Économie circulaire. Le premier volet de cette campagne expliquait ce qu’est cette nouvelle forme d’économie et développait l’aspect de la réduction des déchets. Pour 2017, le deuxième volet que nous allons développer sera celui du gaspillage alimentaire.
Moins gaspiller de ressources alimentaires participe au défi majeur du 21ème siècle : nourrir plus d’humains en utilisant mieux les ressources planétaires et en (...)
lire la suite de l'article
jeudi 29 décembre 2016
Economie circulaire
Du nouveau dans la collecte des déchets !
Dans le bulletin municipal Paroles du mois de décembre, un article vous explique les changements qui surviennent à partir du 1er janvier 2017 dans le domaine de la collecte des déchets. En page 16 du bulletin, vous prendrez connaissance de ces changements.
En particulier pour la collecte du verre, celle-ci ne se fera plus en porte-à-porte : des containers ont été placés dans différents points de la ville dans lesquels vous jetterez vos bouteilles. En vous déplaçant dans Brétigny-sur-Orge, vous (...)
lire la suite de l'article
mardi 4 octobre 2016
Économie circulaire
Vendons, échangeons, donnons, RÉUTİLİSONS !
"Réutiliser" est un des mots clés de l’économie circulaire. De quoi s’agit-il et quelle est son importance dans le cycle "production-consommation" du XXIème siècle ?
Chaque foyer français "produit" près de 400 kilos de déchets par an, deux fois plus en 40 ans. Maîtriser nos déchets est essentiel pour réduire notre empreinte écologique, sans quoi la lutte contre le changement climatique et l’épuisement des ressources échouera.
Alors que pouvons-nous faire ?
Nous avons tous appris à recycler : après (...)
lire la suite de l'article
mardi 4 octobre 2016
Economie circulaire
Répondre aux défis à venir
Nous vivons encore largement sous le régime de l’économie linéaire avec le schéma : j’extrais, je produis, je consomme, je jette. Nos prélèvements sur les ressources naturelles dépassent largement la capacité de la terre à renouveler les ressources renouvelables, à fournir des ressources non renouvelables et à éliminer les déchets. Il nous faut donc trouver un autre mode de fonctionnement. Ce qu’on appelle "l’économie circulaire", en application des principes du développement durable, pourrait bien (...)
lire la suite de l'article
jeudi 11 août 2016
Base : où en est le pôle régional d’agriculture biologique ?
Prévu en 2010, le projet de lotissement d’agriculture biologique est élaboré sans bruit. Affaire de spécialistes, nous dit-on.
Nous sommes quand même parvenus à percer quelques arcanes. La mise en place se prépare. Prévu au croisement des deux pistes à deux pas de la RD 19, dans le voisinage immédiat des drones (sans danger ?), le lotissement porte sur 90 ha dont 75 ha de SAU (surface agricole utile), avec une première phase de 50 ha.
Les premiers "tests" devraient démarrer début 2017 avec deux (...)
lire la suite de l'article
dimanche 3 avril 2016
LA RÉVOLUTİON DE L’ÉCONOMİE CİRCULAİRE
A la suite de l’Assemblée générale, Claude Romec, administrateur de l’Ademub a présenté le thème de la campagne d’information et d’action pour l’année 2016. Vous trouverez ci-dessous cet exposé.
Qu’est-ce que cette expression évoque ? Le cercle, c’est-à-dire une économie qui fonctionnerait de manière circulaire.
Elle s’oppose donc à celle qui domine depuis l’ère industrielle et la production de masse : l’économie linéaire ; et qui repose sur les 4 mots-clés : extraire - fabriquer/produire - consommer - (...)
lire la suite de l'article
dimanche 3 avril 2016
Jeudi 7 avril, projection-débat du film "Le Jardin de l’espoir"
A la suite de l’assemblée générale de l’Ademub, le 13 février dernier, nous vous présentions le thème de notre campagne triennale qui débute cette année : l’économie circulaire.
Pour poursuivre l’information et la réflexion sur ce thème, notre deuxième soirée projection-débat aura lieu à Ciné 220 ce jeudi 7 avril à 20h30. Vous aurez la chance de voir le film « le Jardin de l’espoir » de Laurence Guenoun, présenté dans le cadre du 33e festival du film d’environnement qui se déroule du 5 au 12 avril en (...)
lire la suite de l'article
mercredi 30 septembre 2015
Transition énergétique
Quel chauffage pour ma maison ?
Le chauffage des maisons génère 20 % des émissions françaises de gaz à effet de serre. Alors, pour réduire à tout prix ces émissions et pour faire des économies sur le coût de ce poste budgétaire de la maison, quel chauffage choisir ?
Quelles sources d’énergie pour nous chauffer ?
Les énergies fossiles sont le charbon, le gaz naturel, le gaz propane en cuve, le fioul. Ces sources d’énergie sont à réduire ou remplacer au maximum car elles sont très génératrices de gaz à effet de serre et de polluants. Et, (...)
lire la suite de l'article
mercredi 30 septembre 2015
Transition énergétique
Aides financières : où trouver des conseils ?
Pour des travaux de rénovation énergétique des logements existants, voici quelques adresses pour trouver des informations techniques et financières :
Points rénovation info service (PRIS)
renovation-info-service.gouv.fr 0 810 140 240 (prix d’un appel local à partir d’un poste fixe)
Ministère du Logement : www.territoires.gouv.fr
Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie : www.developpement-durable.gouv.fr
ADEME : www.ademe.fr/ financer-renovation-habitat
ANAH : (...)
lire la suite de l'article
dimanche 13 septembre 2015
Transition énergétique
Semaine d’information et d’action 11 au 17 octobre : La transition énergétique dans l’habitat
Dans le débat national sur la transition énergétique, l’ADEMUB consacre encore son action cette année à la transition énergétique en mettant l’accent sur l’éco-habitat.
Voici le Programme des diverses actions :
Dimanche 11 octobre :
De 10h à 12h30 dans l’espace animation du marché couvert : exposition, information et dialogue avec les habitants.
Jeudi 15 octobre :
20h30 à Ciné 220 : projection du film-documentaire "Construire pour demain" de Jérôme Bouquemont. Elle sera suivie d’un débat sur le thème (...)
lire la suite de l'article
jeudi 21 mai 2015
Vendredi 22 mai : rassemblement à Vert-le-Grand
Dans notre dernier bulletin ADEMUB iNFOS n° 53 en janvier, nous vous annoncions que la société Vermilion qui possède les sites de Plessis-Pâté, Vert-le-Grand, Vert-le-Petit et Itteville allait déposer une demande pour 13 nouveaux permis de forage dit « conventionnel ». L’avis d’enquête publique est paru dans le Républicain. Celle-ci démarre le jeudi 21 mai et se termine le samedi 27 juin. Dans la demande, il n’est plus question que de 10 forages, … pour l’instant sans doute puisque Vermilion écrit dans (...)
lire la suite de l'article
samedi 14 février 2015
A propos de la réponse de Nicolas Méary sur les gaz de schiste
Les arguments que nous a communiqués Nicolas Méary pour expliquer son abstention lors du vote sur la motion contre l’exploration et l’exploitation des gaz de schiste en Essonne, au Conseil communautaire du 17 décembre 2014, nous appellent à faire les remarques suivantes que nous adressons à M. Méary, ainsi qu’aux autres conseillers communautaires de Brétigny.
De : deboise.d [mailto:deboise.d@free.fr] Envoyé : jeudi 5 février 2015 09:19 À : ’deboise.d’ ; ’nicolas.meary@formetris.com’ Cc : (...)
lire la suite de l'article
mercredi 4 février 2015
Transition énergétique : Réussir sa maison écologique
Oui, il est possible de faire la rénovation écologique d’une maison construite dans les années 60.
C’est le pari réussi par Michel Neubauer, un habitant de Morsang-sur-Orge. Les objectifs du Grenelle de l’environnement en matière de consommation énergétique de l’habitat sont de 150 kwh/m²an (classe C) en 2020 et de 50 à 70 kwh/m²an (classe B) en 2050. Or, en 2012, Michel Neubauer était déjà parvenu à 142 kwh/m²an. Trente-trois ans plus tôt, sa maison consommait 448kwh/m²an, soit 3 fois plus !
Comment y (...)
lire la suite de l'article
mercredi 4 février 2015
La prime éco-énergie : comment en bénéficier ?
La loi Pope du 13 juillet 2005 donne obligation aux fournisseurs d’énergie (gaz, électricité, carburants…) d’inciter leurs clients à réaliser des économies d’énergie, les faisant ainsi bénéficier d’une prime, sous peine de payer des surtaxes d’un montant dix fois supérieur aux aides financières qu’ils apporteraient aux dits clients. Ils peuvent aussi réaliser eux-mêmes des économies d’énergie ou racheter du C02 (gaz carbonique) à des collectivités territoriales ou des bailleurs sociaux.
Ce dispositif a été (...)
lire la suite de l'article
mercredi 4 février 2015
Economies d’énergie : les bâtiments publics d’abord
Le bâtiment (ce qu’on appelle le "résidentiel et tertiaire") représente la plus grosse part des émissions de CO2 en France. Alors, autant commencer par les bâtiments publics, ce qui aura une valeur d’exemple pour tous. A Brétigny, il existe une petite centaine de bâtiments publics si on compte les écoles, les locaux sportifs, les salles publiques, les bâtiments administratifs... et tout le reste. Certes, certains bâtiments récents (annexe mairie, centre de loisirs Saint-Pierre...) ont été construits (...)
lire la suite de l'article
mercredi 4 février 2015
La place du bâtiment dans la transition énergétique
Le bâtiment représente en France 46% de la consommation totale d’énergie finale et 26% des émissions de gaz à effet de serre. D’où son importance dans la transition énergétique.
En 2012, le parc résidentiel français était composé de :
- 33,2 millions de logements dont 83,4% de résidences principales, 9,5% de secondaires et 7,1% de logements vacants. Surface moyenne de 41m² en 2010, soit un total de plus de 1,3 milliard de m² !
- environ 55% de maisons individuelles pour 45% de logements collectifs. 2/3 du (...)
lire la suite de l'article
mardi 1er octobre 2013
Sauver et protéger les terres agricoles brétignolaises
La sauvegarde de nos dernières terres agricoles représente un enjeu majeur pour notre avenir. Comment les protéger de l’urbanisation tentaculaire ?
Brétigny ne compte plus que 350 ha de terres agricoles, soit 24% des surfaces de notre territoire. Dans son projet de PLU 2013-2014, la Ville enregistre une augmentation de 120 ha de surfaces agricoles par rapport au PLU précédent de 2007. Comment expliquer cette étonnante progression ? Celle-ci provient en fait pour 33,6 ha de la base aérienne (...)
lire la suite de l'article
mercredi 25 septembre 2013
Transition énergétique
Et nous, que pouvons-nous faire ?
Sobriété, efficacité, énergies renouvelables. Tels sont les objectifs de la transition énergétique. Et nous pouvons tous y contribuer.
Deux secteurs pèsent lourd dans nos émissions de gaz à effet de serre : l’habitat et les déplacements. Ce sont eux que nous devons privilégier dans nos efforts d’économie d’énergie, car la meilleure énergie, c’est encore celle que nous ne consommons pas.
Quelques idées : Habitat : On compte 32 millions de logements en France dont beaucoup d’anciens (beaucoup sont des (...)
lire la suite de l'article
mercredi 25 septembre 2013
Allemagne ou France : Qui a fait le meilleur choix ?
Une comparaison des politiques énergétiques de nos deux pays sur 18 années (1991-2009) (1) montre que les choix opérés en la matière diffèrent sérieusement.
Consommation contrastée en 2009
La proportion de la consommation totale que représente le secteur industriel est plus importante en Allemagne qu’en France. Au contraire, en France, une part plus importante de la consommation est due aux transports. Mais c’est au sein du secteur résidentiel et tertiaire (logements, commerces et bureaux), le plus (...)
lire la suite de l'article
mercredi 25 septembre 2013
Pourquoi réduire notre consommation d’énergie ?
Même si le charbon, le pétrole ou l’uranium existaient en quantité illimitée, il nous faudrait au plus vite utiliser d’autres sources d’énergie, comme l’eau, le vent ou l’ensoleillement... parce que le mix énergétique actuel dégage massivement des gaz à effet de serre, quand il n’est pas radioactif. Le climat change de telle sorte que la planète devient globalement plus aride. Quant au nucléaire, il comporte beaucoup trop de risques et laisse trop de cadeaux empoisonnés.
Au-delà d’un réchauffement (...)
lire la suite de l'article
lundi 10 juin 2013
Gaz et pétrole de schiste : le lobbying s’intensifie !
Lorsque nous voulons avoir des informations complètes sur les gaz et pétrole de schiste, il faut chercher car c’est un sujet que les journalistes traitent plutôt épisodiquement à l’occasion d’un événement ou d’une déclaration. Voyons pourquoi.
C’est ainsi que les 19 et 20 février derniers, le Journal officiel de l’Union européenne a publié dix communications du gouvernement français à propos de la prospection, de l’exploitation et de l’extraction des hydrocarbures. Cette publication veut-elle dire que (...)
lire la suite de l'article
lundi 10 juin 2013
Val d’Orge
Eau potable : vers la régie publique
L’atelier citoyen EAU du Val d’Orge continue son action en faveur d’un passage progressif à la régie publique.
A l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau, le 22 mars 2013, il a organisé des distributions de tracts demandant le passage en régie publique dès 2017, aux gares de Brétigny, Saint-Michel et Sainte-Geneviève-des-Bois. Des animations sur le marché de Saint-Michel le samedi, sur celui de Sainte-Geneviève le dimanche, ont eu beaucoup de succès, et un article est paru dans Le Républicain du 28 (...)
lire la suite de l'article
lundi 10 juin 2013
Un plan Climat pour répondre à l’urgence énergétique et climatique
Le Val d’Orge n’échappera pas à l’absolue nécessité de réduire considérablement ses émissions de gaz à effet de serre dues essentiellement à l’utilisation des énergies fossiles (pétrole, gaz, etc.)
La France s’est engagée à diviser par 4 ses émissions d’ici à 2050 (c’est demain !). Et nous devons tous contribuer à cet effort. C’est pourquoi la Communauté d’agglomération du Val d’Orge (CAVO) a entrepris la démarche d’élaboration d’un plan Climat Energie pour son territoire (PCET). Le Bilan Carbone, établi par (...)
lire la suite de l'article
vendredi 8 février 2013
Gaz et pétrole de schiste : création d’un Collectif en Essonne
Dans notre précédent numéro, nous avons exposé les problèmes environnementaux et sanitaires posés par l’exploration et l’exploitation des pétroles de schiste. Grosse consommatrice d’énergie, particulièrement d’énergies fossiles, notre société est-elle prête à satisfaire ses besoins à tout prix, y compris en utilisant les gaz et pétrole de schiste, énergies fossiles non conventionnelles que les pétroliers veulent extraire de notre sous-sol ?
Les sites d’exploitation potentielle en Essonne
Dans notre (...)
lire la suite de l'article
jeudi 31 janvier 2013
Réussir la transition énergétique
Un grand débat national va se dérouler en France dans les prochains mois sur la transition énergétique. Il s’agit d’une période d’adaptation que doivent subir tous les pays pour réduire fortement leur consommation énergétique et sortir des énergies fossiles, principales responsables du changement climatique.
Pour y parvenir, la France s’est fixé comme objectif une division par 4 d’ici à 2050 de ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à l’année de référence qu’est 1990. Il s’agit de contenir le (...)
lire la suite de l'article
jeudi 4 octobre 2012
Du Forum Alternatif Mondial de l’Eau... aux actions locales
Le Forum Alternatif Mondial de l’Eau (FAME) s’est déroulé du 14 au 17 mars 2012, à Marseille, pour "construire une alternative concrète" au VIème Forum Mondial de l’Eau organisé par le Conseil Mondial de l’Eau, organe des sociétés transnationales et de la Banque Mondiale, qui prétend s’arroger la gouvernance mondiale de l’eau.
Ce Forum a réuni « des instances et mouvements de la société civile de tous les pays du monde », excluant la participation des Etats, gouvernements, institutions du gouvernement (...)
lire la suite de l'article
jeudi 4 octobre 2012
"Rio+20" : un coup pour rien !
Le développement durable pour tous se fera attendre. Encore tant d’espoirs déçus à l’issue d’une enième réunion internationale. La déclaration finale a bien rappelé la nécessité d’atteindre les « Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) » pour mieux répondre aux besoins des plus pauvres. Mais aucun engagement concret n’a été pris sur un calendrier ou sur des résultats à atteindre. Pourtant, l’urgence devient encore plus criante : 1,5 milliard d’humains souffrent de la faim, les inégalités deviennent (...)
lire la suite de l'article
jeudi 4 octobre 2012
Gaz et huile de schiste : non à la fuite en avant !
La raréfaction des hydrocarbures conventionnels conduit aujourd’hui l’humanité à rechercher la solution dans l’exploitation des huiles et gaz de schiste. Mais la seule technique aujourd’hui utilisable est la fracturation hydraulique, coûteuse et très polluante. La France interdit pour l’instant ce procédé. Mais jusqu’à quand ? Les populations concernées montent au créneau.
Durant les millions d’années de transformation du sous-sol et du sol, la matière organique qui s’est transformée en (...)
lire la suite de l'article
mercredi 18 avril 2012
Eau Potable : Régie ou délégation de service public ?
Le contrat de délégation de service public (DSQ) pour la distribution de l’eau potable de 9 communes de l’Agglomération du Val d’Orge avec la Lyonnaise des Eaux prend fin le 1er mai 2017. La dixième commune, Leuville, est sous contrat avec Véolia jusqu’au 31 décembre 2018. L’Agglo du Val d’Orge, compétente en ce domaine, devra alors faire un choix entre le statu quo et le passage en régie (gestion directe).
L’alimentation en eau potable fait partie des compétences exercées par l’Agglo du Val d’Orge (...)
lire la suite de l'article
mercredi 18 avril 2012
Bilan carbone de l’agglo du val d’Orge
un bilan pour réduire les émissions de CO2 de l’agglo
La communauté d’agglomération du Val d’Orge, 10 communes regroupant 125.794 habitants, vient de réaliser son Bilan Carbone®. Celui-ci a été présenté en novembre aux membres du Conseil local de développement où siège l’ADEMUB. Analyse et perspectives.
Rappelons qu’un Bilan Carbone® sert à évaluer les gaz à effet de serre (GES) émis par toute unité fournissant un produit ou un service. Il permet à la fois d’identifier les postes les plus émetteurs tout en montrant notre dépendance aux énergies fossiles et non (...)
lire la suite de l'article
dimanche 8 janvier 2012
Et après Fukushima, à qui le tour ?
La leçon à tirer de la catastrophe de Fukushima est simple : il faut arrêter la production d’énergie nucléaire, certes progressivement, mais dès que possible, et lui substituer un ensemble d’énergies complémentaires, en privilégiant absolument les énergies renouvelables dont le solaire. La catastrophe de Fukushima nous réveille en sursaut de notre léthargie face au danger incommensurable de la technologie de l’atome. En France, l’origine de l’industrie nucléaire, principale source de production (...)
lire la suite de l'article
mercredi 1er juin 2011
Pour les potagers d’insertion dans le Val d’Orge
Devant la difficulté à trouver les surfaces disponibles pour réaliser son projet de potager d’insertion par le maraîchage biologique, l’association « Pour les potagers d’insertion dans le Val d’Orge » (PPIVO) a décidé de créer un « jardin de remobilisation » sur les 8100 m² qu’elle loue dans le quartier du Carouge.
Ce « jardin de remobilisation » est destiné à aider les personnes le plus en difficulté à se remettre « debout », se resocialiser et effectuer les premiers efforts vers une future insertion. Ce projet a (...)
lire la suite de l'article
mercredi 1er juin 2011
Fukushima ou le complexe d’Icare
édito Ademub infos n°42 (juin 2011)
Comme l’activité humaine bouleverse notre environnement à grande vitesse, la notion de risque est au cœur de la réflexion écologique. L’homme met en œuvre des techniques de plus en plus complexes qui fragilisent nos sociétés, techniques qui sont devenues plus sûres mais certaines nous exposent à des risques aux conséquences incalculables sur le long terme. Ainsi, avec la catastrophe de Fukushima, un enchaînement « improbable » d’événements naturels a révélé des fragilités technologiques « inimaginables » (...)
lire la suite de l'article
dimanche 5 octobre 2008
Développement durable : Neuf lauréats reçoivent les Prix de l’Agenda 21
Télécharger le détail des résultats (fichier pdf - 185 Ko)
Une association, une collectivité, trois entreprises, un collège et trois citoyens ont été récompensés pour leurs réalisations en faveur du développement durable en Essonne, à l’occasion de l’édition 2008 des Prix de l’Agenda 21.
Près de 140 personnes ont assisté à la cérémonie de remise des Prix de l’Agenda 21, jeudi 22 mai à l’Hôtel du Département d’Evry. Pour cette deuxième édition, 9 lauréats - 1 association, 1 collectivité, 3 entreprises, 1 (...)
lire la suite de l'article
lundi 5 mai 2008
Plate-forme de ferroutage de Brétigny-sur-Orge
Télécharger le document (fichier pdf - 115 Ko) Compte rendu de la rencontre avec Bernard NICOLAS, chef de projet fret de RFF
Cette rencontre a eu lieu le 20 février 2008 Le projet
Le projet de plate-forme de ferroutage (B. Nicolas préfère parler de terminal) est inscrit dans le SDRIF. Le ferroutage et le fret marchandises par rail ont été accélérés par le Grenelle de l’environnement auquel RFF a pris part, et au cours duquel elle a présenté ses projets.
Le projet de Brétigny-La Norville a été (...)
lire la suite de l'article
lundi 20 mars 2006
Qu’est-ce que le développement durable ?
Que recouvre ce terme que l’on entend souvent de la bouche de nos responsables politiques sans que l’on sache bien souvent ce qu’ils veulent dire par là ?
En voici la définition officielle :
« Le développement durable est celui qui permet de répondre aux besoins des hommes d’aujourd’hui sans compromettre ceux des hommes de demain. »
Celui-ci repose en fait sur trois piliers : une économie viable à long terme une organisation sociale équitable un environnement restauré et protégé (...)
lire la suite de l'article